linux:hosting:ftp

Installer son serveur FTP

Un serveur FTP (FTPES pour le SSL) est un serveur de transfert de fichier fonctionnant en TCP sur le port 21 par défaut. Il existe une multitude de serveur FTP tel que PureFTPd, ProFTPd, DrFTPd ou bien GlFTPd, mais chacun à ses avantages et ses inconvénients.

PureFTPd est un serveur FTP simple d'installation et de configuration, c'est pour cela que nous avons choisit de l'installer.

Pour l'installer, rien de plus simple. Il suffit de l'installer via son gestionnaire de paquet.

$ apt install pure-ftpd

Ne pas oublier de vérifier que nous disposons bien du paquet dans les sources

$ apt show pure-ftpd

Lorsque nous installons Pure-FTPd, son exécutable se place dans /usr/sbin, et divers fichiers dans /etc/pure-ftpd

Par défaut, voici ce que contient répertoire :

  • auth : Dossier contenant les différents moyens de se connecter à notre serveur FTP (Unix, PAM, PureDB)
  • conf est un dossier contenant les fichiers que nous pourrons configurer. Nous pouvons également ajouter d'autres fichiers afin de configurer des éléments supplémentaires
  • db est un dossier vide qui va contenir la BDD des Virtual User de PureFTPd
  • pureftpd-dir-aliases est un fichier pouvant contenir des alias, ceci évitant les liens symboliques
  • pureftpd.passwd est le fichier, tel que /etc/passwd qui va contenir diverses informations tel que username, password, chemin…

Tout d'abord, nous devons ajouter un utilisateur et un groupe pour nos utilisateurs virtuels PureFTPd

$ groupadd ftpgroup

$ useradd -g ftpgroup -d /dev/null -s /usr/sbin/nologin ftpuser

Maintenant, il faut donc créer un user afin de se connecter au FTP

$ pure-pw useradd test -u ftpuser -g ftpgroup -d /home/www/test

Puis on génère la DB

$ pure-pw mkdb

Attention, à chaque modification d'utilisateur, il ne faut pas oublier de régénérer la base de donnée

On active la reconnaissance des virtuals users par PureFTPd

$ ln -s /etc/pure-ftpd/conf/PureDB /etc/pure-ftpd/auth/50pure

Et enfin, pour activer la gestion des virtual users, il faut éditer le champ VIRTUALCHROOT et le passer à true dans le fichier /etc/default/pure-ftpd-common

Tout d'abord, nous devons configurer Pure-FTPd afin qu'il autorise les connexions via SSL. Pour cela, nous devons éditer le fichier TLS qui se trouve dans le dossier conf

Voici les valeurs qu'il peut avoir:

  • 0 : N'autorise pas les connexions SSL
  • 1 : Autorise les connexions SSL et les connexions non-SSL
  • 2 : Autorise seulement les connexions SSL

Qui dit TLS, dit également certificat. Nous devons donc créer les certificats

$ mkdir -p /etc/ssl/private/

Puis nous créons notre certificat:

$ openssl req -x509 -nodes -days 7300 -newkey rsa:4096 -keyout /etc/ssl/private/pure-ftpd.pem -out /etc/ssl/private/pure-ftpd.pem

Et évidemment, on n'oublie pas de redémarrer son serveur FTP.

Etant donné que les ciphers de Pure-FTPd sont totalement fucked-up, nous allons donc les modifier

Pour avoir une bonne liste de ciphers, je vous recommande de prendre ceux Wiki Mozilla disponible ici

Il suffit donc de copier la Ciphers Listdans un fichier que nous allons créer dans le dossier conf

$ touch /etc/pure-ftpd/conf/TLSCipherSuite

Puis l'on “insère” les ciphers

$ echo "ECDHE-ECDSA-AES256-GCM-SHA384:ECDHE-RSA-AES256-GCM-SHA384:ECDHE-ECDSA-CHACHA20-POLY1305:ECDHE-RSA-CHACHA20-POLY1305:ECDHE-ECDSA-AES128-GCM-SHA256:ECDHE-RSA-AES128-GCM-SHA256:ECDHE-ECDSA-AES256-SHA384:ECDHE-RSA-AES256-SHA384:ECDHE-ECDSA-AES128-SHA256:ECDHE-RSA-AES128-SHA256" > /etc/pure-ftpd/conf/TLSCipherSuite

Comme d'habitude, pour activer le FXP (File eXchange Protocole), tout cela se passe comme d'habitude dans le dossier conf

Voici la commande à taper afin d'activer le FXP

$ echo yes > /etc/pure-ftpd/conf/AllowUserFXP

Rappel: Pour fonctionner, le FXP doit être activer sur les 2 serveurs

Si vous ne souhaitez utilisez uniquement une auth' par users virtuelles, alors il faut désactiver l'authentification UNIX mais également l'authentification PAM

$ echo no > /etc/pure-ftpd/conf/PAMAuthentication
$ echo no > /etc/pure-ftpd/conf/UnixAuthentication

Il est possible de faire différents types de bridage afin de mieux controler l'utilisateur

Lock IP

Afin de restreindre à une IP/range un compte utilisateur :

$ pure-pw usermod <username> -R 192.168.2.0/24 -m
$ pure-pw usermod <username> -R 192.168.0.8 -m

Il est possible de séparer plusieurs IP par une virgule.

Restrict Debit

Vous pouvez affecter un débit maximum à vos utiliateurs :

$ pure-pw usermod <username> -t 10 -T 10 -m

Il est possible d'utiliser -t et -T indépendament l'un de l'autre:

  • -t signifie downloads
  • -T signifie upload

Reset Bridage

Tout simple !

$ pure-pw usermod <username> -N '' -m

  • linux/hosting/ftp.txt
  • Dernière modification: 2020/04/16 14:59
  • par root