Aller au contenu

Configurer correctement son nom de domaine

Dans cet article, nous allons voir comment configurer correctement notre nom de domaine

Vocabulaire

Tout d'abord, pour bien installer son nom de domaine, voici un peu de vocabulaire spécifique dont nous aurons besoin par la suite :

Nom de domaine principal : domain.tld

Il s'agit du nom de domaine que l'ont vient d'acheter (Par exemple : toto.fr)

Nom dhôte : hostname

Il s'agit ce coup-ci du nom que portera notre machine (Par exemple : warrior)

FQDN : hostname.domain.tld

Désormais, il s'agit du '"mélange'" des deux éléments précédents (Donc dans notre cas : warrior.toto.fr)

Reverse : hostname.domain.tld

Attention, il se peut qu'il y ai parfois un . à la fin de celui-ci (Dans notre cas : warrior.toto.fr.)

Installer correctement le nom de domaine sur son serveur

Tout d'abord, nous devons configurer l'hostname

Tout au long du tutoriel, nous allons prendre en exemple nos valeurs d'exemple

$ echo "warrior" > /etc/hostname

Ou alors, une autre possibilité :

hostname warrior

Puis on edit le fichier /etc/hosts

$ cat /etc/hosts
127.0.0.1 warrior.toto.fr warrior
127.0.0.1 localhost.localdomain localhost
IPv4 warrior.toto.fr warrior
IPv6 warrior.toto.fr warrior

Les lignes concernant 127.0.0.1 ne sont pas à éditer

Vérifications

Concernant les vérifications, celles-ci devront se faire dans une autre session SSH en tant que root

Tout va se passer avec la commande hostname et différentes options

Voici les différentes commande à effectuer :

hostname -d

Doit retourner le nom de domaine

hostname -f

Doit retourner le FQDN

hostname -a

Doit retourner l'hostname

Si tout se passe correctement, alleluia, sinon, il faut répeter les étapes précédentes

Configurer sur le panel de son hébergeur

Voilà comment configurer son reverse sur différents panels d'hébergeur :


Dernière mise à jour: November 30, 2022
Créé: November 30, 2022